Créons dès aujourd'hui le monde de demain

Pan Terra

L’association Pan Terra ambitionne de proposer un modèle sociétal extensible beaucoup plus en phase avec les défis à venir que le modèle actuel. Le déclin énergétique qui nous guette va nous contraindre à réinventer nos modes de vies et ce changement ne pourra se faire dans le calme que si le monde de demain est enviable aux yeux de la majorité. Nous avons décidé d’axer notre centre d’expérimentation autour d’un mode de production alimentaire : la forêt-jardin.

FORÊT-JARDIN

“Système produisant avant tout de l’alimentation, faisant cohabiter les arbres et les cultures et géré entièrement sans machine motorisée”

Définition en images

Nos objectifs sont de travailler sans produits phytos (même ceux autorisés en bio), sans engrais de synthèse, sans machine, sans travail du sol, sans irrigation (pari que nous avons réussi à tenir même durant l’année 2022) et, à terme, sans bâches d’occultation.

Pourquoi la forêt-jardin ?

Parce que nous n’avons plus le choix.

Voici une image qui illustre bien la nécessité d’implanter des forêts-jardins partout où c’est possible. Le teaser de notre série “Les racines de la souveraineté” explique plus en détails cette nécessité.

Nous avons mesuré que le temps de travail nécessaire à l’autonomie alimentaire calorique d’une personne était de 8 jours par année. Une fois que le système est mature : il suffit de venir se servir.

Qui arrose une forêt ? Qui fertilise une forêt ? Qui désherbe une forêt ? Qui laboure une forêt ? Tout simplement personne 🙂

Pour résumer : imaginez une société dont la nourriture proviendrait majoritairement de forêts-jardins ou de petits producteurs locaux. Chaque village, ville ou groupement d’habitations serait à proximité de forêts-jardins pour permettre à chaque habitant de se nourrir convenablement. Dans un tel système, chacun pourrait continuer d’exercer une activité professionnelle à temps partiel pour le bon fonctionnement global d’une société, certes en décrue énergétique et matérielle mais d’une société quand même.

Le projet Pan Terra a justement pour vision de faire cette expérience à petite échelle et de montrer la voie à ceux qui choisiront de la suivre.

“Avons-nous l’audace d’imaginer un monde dans lequel la bouffe ne proviendrait pas des supermarchés mais d’espaces boisés luxuriants ?”

nous osons espérer que oui…

Vous vous demandez probablement pourquoi un système aux apparences si prometteuses n’est pas plus répandu. Dans ce cas, veuillez consulter la page FAQ. Si la question du rendement d’un tel système vous intéresse, allez directement à la page Analyse. Nous vous invitons également à visionner les vidéos proposées en bas de la page pour voir différents exemples de forêts-jardins déjà arrivées à maturité.

Notre centre d’expérimentation :

Nous sommes en train de créer un lieu de vie en forêt-jardin permettant aux membres de l’asso ainsi qu’aux bénévoles et visites de venir y passer du temps et de partager de la nourriture produite directement sur place. L’objectif principal de ce lieu est la promotion du système ainsi que le partage des connaissances utiles à sa création et à son entretien.

Ci-dessus notre parcelle expérimentale qui est en évolution constante.

Ampleur du projet :

Nous cultivons actuellement une parcelle de 7760 m2 près de Belfaux (Fribourg) de manière à ce qu’une forêt-jardin expérimentale y grandisse. Ce terrain a comme fonction secondaire de fournir gratuitement de futurs projets de forêts-jardins en semences et boutures pour accélérer la transition à l’échelle Suisse.

Notre but final n’est pas vraiment de faire grossir l’association indéfiniment mais plutôt de donner les outils (théoriques et pratiques) aux porteurs de projets pour qu’un maximum de forêts-jardins émergent un peu partout.

Financement :

Nous sommes locataires du terrain que nous utilisons actuellement. La location est financée par les cotisations de l’association. Les arbres, semences et outils nécessaires à l’entreprise sont financés au cas par cas soit par du parrainage, soit par l’association ou par les membres eux-mêmes.

L’association étant à but non lucratif, cette dernière ne permet pas de rémunérer ses membres (autrement que par la nourriture produite). Chacun des membres doit donc conserver une source de revenu en parallèle.

Avancement du projet :

Notre association se compose actuellement de 8 membres actifs et d’un membre simple. Les tâches auxquelles nous nous attelons sont les suivantes :

  • Expérimentation sur notre parcelle à Grolley;
  • Visites, chantiers et partage pour diffuser le savoir agronomique minimal permettant aux gens de s’autonomiser sur le plan alimentaire;

Le teaser de la série en question :

Une vidéo de notre propre chaîne :

Présentation du concept de forêt-jardin par Martin Crawford en Angleterre :

Copyright © 2021 Pan Terra | All rights reserved

contact@pan-terra.ch

Creators : Jérémy, Yvan, Oliver, Zachary

Digiprove sealCopyright protected by Digiprove © 2021